Mémoire technique appels d’offres



Avez-vous besoin d’un mémoire technique pour appels d’offres ?

Le rôle du mémoire technique devient de plus en plus pondérant lorsqu’une entreprise veut s’accaparer d’un marché ouvert à la candidature. En effet, sur ce document purement rédactionnel reposent actuellement 60% des chances d’être retenu. Les appels d’offres exigent toujours la mise à disposition de cette note technique dans les dossiers de candidature. Ainsi, un mémoire technique se doit d’être propre et unique à chaque appel d’offre. Il y a plusieurs raisons identifiées pour que cette pièce clé du dossier soit si complexe à réaliser. La première variable sera sans doute le cadre suivant lequel le mémoire technique doit être établi. Parfois, le dossier de consultation met à disposition un modèle à calquer. Il suffira à l’entreprise de compléter ce dernier avec les informations lui concernant. Cependant, ce mode opératoire se fait rare. Les adjudicateurs estiment que les valeurs techniques du candidat peuvent se refléter et évaluer à travers sa manière de les exposer dans un document qui n’est autre que le mémoire technique. La création devient ici inévitable pour pouvoir espérer accrocher un marché. Le souci c’est qu’il n’y a pas de modèle universel de mémoire technique à suivre. Par conséquent, les entreprises ont de plus en plus de mal à en fournir, du moins un qui battra tous les autres. Par ailleurs, les contraintes de temps ne sont également pas à négliger.

Face à ce grand blocage, nous confier la rédaction de chaque mémoire technique s’avère être la meilleure solution, d’ailleurs la plupart des entreprises choisissent actuellement cette option. Sur notre savoir-faire en la matière, notre méthode ainsi que nos plus dans la rédaction de mémoire technique reposent ainsi votre réussite. Décryptage.

 

Approche des différentes parties d’un mémoire technique

 

Avant toute chose, nous procédons d’abord à l’étude de l’appel d’offre en question. Ce dossier de consultation diffère. Il pourra s’agir d’un contexte exprimant les souhaits de l’acheteur ou la situation dont ils souhaitent changer, d’une série de questions… Le fond sera ajusté en fonction, il ne sera pas possible de copier-coller un mémoire technique existant. À quels niveaux de la note ces changements opèrent-ils ?

 

Dans la présentation de l’entreprise

 

Elle est généralement la première partie d’un mémoire technique. À priori, l’on identifie généralement peu de personnalisation dans ce chapitre du document. Cependant, les entreprises qui œuvrent dans différents secteurs d’activité doivent soigner cette entrée en matière. La présentation est, en effet, à adapter suivant les demandes techniques précisées par le dossier de consultation. À vouloir détailler toutes les expertises alors que ces dernières ne coïncident même pas avec l’appel d’offre, la candidature ne sera qu’en difficulté. C’est pourquoi l’étude approfondie du marché, du dossier à répondre, est incontournable. Par ailleurs, les mises à jour à effectuer dans la présentation de l’entreprise concernent l’organigramme, les résultats des années précédentes ou encore l’historique de la société.

Dans votre mémoire technique, nous commençons par l’essentiel, et ce, de la plus belle des manières. Les points attribués à cette première partie sont certes minces, mais les risques de refus sont élevés si le domaine de définition de l’offre et le secteur d’activité de l’entreprise divergent. Les adjudicateurs se focalisent ensuite sur le chapitre suivant, la technique, évaluée à 60 points, les 40 restants étant attribués au prix.

 

Dans la technique

 

Cette partie possède le plus de valeur dans un mémoire technique. Elle regroupe trois points essentiels, toujours identifiés, et ce, quel que soit l’appel d’offre, à savoir les moyens, la méthode et le savoir-faire.

 

Les moyens

 

Il s’agit de tous les moyens déployés par l’entreprise dans la réalisation des travaux, que ce soit humain ou matériel. D’un côté, avoir des personnels qualifiés dans les interventions sur terrain est un plus considérable. Ainsi, pour les mettre en valeur, il y a d’emblée de les présenter dans le mémoire technique à travers un organigramme détaillé des agents impliqués où l’on peut identifier leur expérience et leur diplôme.

D’un autre, les moyens techniques convaincants se reflètent également au niveau du déploiement des matériels. Il s’agit en général des engins qui vont intervenir. Cependant, un bon moyen est aussi décrit par la technicité globale de l’entreprise, son expérience dans les manœuvres, mais aussi à travers sa prise de décision. Faire appel à un partenaire en sous-traitance pour s’occuper des travaux connexes seulement en cas de nécessité en est l’exemple.

 

La méthode

 

Elle est la partie où la technicité est mise en valeur à l’écrit. La méthode, généralement illustrée à travers des clichés semblables aux travaux à réaliser, explicités par de courts textes, est la démonstration du savoir-faire de l’entreprise. Ce chapitre démontre que l’entreprise est en parfaite mesure de remplir la mission qui lui est conférée. Aussi, il donne déjà une visibilité de la durée des travaux ainsi que les différents plannings mis en place. La méthode réunit ainsi technicité, visibilité et réalisme. Par ailleurs, comme dans toute prévision, il est toujours important d’ajouter une partie sur les risques et l’hygiène, mais surtout l’environnement. Les adjudicateurs prêtent plus d’attention aux entreprises responsables.

 

Le savoir-faire

 

Certaines entreprises essaient toujours de convaincre l’acheteur que le projet détaillé auparavant va au-delà de simples planifications. Pour ce faire, elles rajoutent dans leur mémoire technique des réalisations antérieures similaires aux travaux à entreprendre dans l’appel d’offre. Celles-ci sont justifiées par des photos, attestations ou autres documents témoignant d’un chantier terminé.

 

Nos plus dans la rédaction de votre mémoire technique

 

Nous savons que les points clés abordés auparavant sont primordiaux pour le mémoire technique. Suivre à la lettre toutes ces recommandations ne peut cependant pas aboutir à un dossier de qualité. Rédiger le mémoire technique dans les règles de l’art s’impose, et nous nous en sommes les meilleurs. Vos réponses à l’offre se verront être optimisées. Le savoir-faire de votre entreprise sera valorisé. Pour y arriver, nous organisons votre note technique pour que celui soit le plus fluide de lecture possible. Nous l’enrichissons également avec des illustrations et des images concrètes. Votre dossier sera armé de fond, mais aussi de forme. N’hésitez plus à soumettre votre demande de rédaction de mémoire technique. Donnez-nous toutes les informations, nous nous en occupons !

 

Travaillons ensemble

NOUS CONTACTER

N'HÉSITEZ PAS À NOUS POSER VOS QUESTIONS

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous renseigner , trouver des solutions efficaces et spécifiques à vos contraintes. Nous sommes bien évidemment à votre écoute, n'hésitez pas à nous contacter.