Mémoire technique marché public



Avez-vous besoin d’un mémoire technique pour un marché public ?

Dans votre réponse à un marché public ouvert à la soumission d’offre, la constitution d’un mémoire technique est toujours demandée. Dans la majorité des cas, les entreprises prêtent peu d’importance à ce dossier, se focalisant surtout sur les prix et les délais de réalisation. Bien que ces critères soient les fondamentaux nécessaires à l’obtention du marché, le mémoire technique rapporte également des points précieux au document, à raison de 50% de la totalité de la notation. Prenez soin de bien le rédiger, vous aurez un avantage conséquent sur vos rivaux, la concurrence étant rude dans le domaine public.

La présentation d’un mémoire technique n’est pas balisée par une forme contractuelle. Du moins, dans les appels d’offre publics, un cadre peut être fourni. L’entreprise soumissionnaire n’aura qu’à renseigner ses références dans ce modèle. Pourtant, dans un nouveau contexte où le mémoire technique recentre autant de points dans la notation, les acheteurs préfèrent actuellement donner champ libre à la rédaction de cette pièce devenue essentielle. Ils peuvent seulement exiger la présence de certaines informations, mais le formalisme et la manière d’exposer le projet en question dans le mémoire technique, reviendront totalement à l’entreprise candidate.

Le mémoire technique dédié aux marchés publics se doit ainsi d’être valeureux. En réalité, ce sera surtout le côté technique de ce document qui sera le plus évalué. Il sera confronté avec les questions et les problématiques du dossier de consultation dont les réponses dans le mémoire technique définiront les notations attribuées. Apparemment, la valeur technique exposée dans cette pièce du dossier enregistre 60% des points contre 40% seulement pour les prix. Il est donc tout à fait logique d’apporter des solutions concrètes tout en étant force de proposition à travers l’ajout d’une plus-value dépassant les exigences minimales. Mais de quelle manière, nous insistons sur les quelques points suivants dans la rédaction de votre mémoire technique dédié aux marchés publics.

Nous apportons le plus de valeur technique à votre mémoire pour marchés publics

La qualité technique de votre offre sera la plus conséquente de toutes les parties de votre mémoire technique. La présentation de votre entreprise, une histoire, des pièces justificatives ainsi que différents partenaires, les concurrents auront également des atouts identiques aux vôtres dès qu’ils s’intéressent au même marché que vous. Vous allez seulement réussir à vous démarquer à travers vos éléments de réponses à l’offre. Nous nous engageons à mettre en valeur votre savoir-faire, votre valeur ajoutée et votre prise en considération de toutes les exigences du dossier de consultation dans la rédaction de la partie technique de votre mémoire. Notre manière de s’exprimer, à la fois concise et directe, l’agencement correct des arguments à travers des données chiffrées et divers croquis, marquera la différence entre vous et vos concurrents. En sus, nous vous apportons également des explications supplémentaires sur le dossier de consultation des entreprises (DCE) puisque ce dernier sera notre repère commun dans l’élaboration de votre mémoire technique.

Nous adaptons votre mémoire technique au marché public ciblé

En effet, le marché public émane souvent des appels d’offres englobant plus d’un lots. Ce sont les consultations dites « alloties ». Nous vous alertons immédiatement sur ces cas spécifiques puisque votre mémoire technique doit être adapté en fonction. Il en faudra un document pour chaque lot. Les dossiers de consultation diffèreront, le mémoire technique s’y rapportant également. Ainsi, notre esprit de création vous est indispensable pour personnaliser en tout temps vos dossiers de candidature dans les marchés publics. Pour ce faire, nous prenons en compte toutes les organismes ainsi que toutes les spécificités dans cette tâche. Par ailleurs, nous sommes entièrement conscients des contraintes rencontrées par les adjudicateurs lors du dépouillement des dossiers apparemment toujours très nombreux. Les documents annexes ne demandent qu’une validation alors que le mémoire technique exige une lecture intégrale. Par conséquent, en plus de toujours rédiger un mémoire technique pour chaque offre, nous contribuons également à la fluidité de tout texte contenu dans ce dossier.

Nous prévoyons l’avenir de votre mémoire technique

Dans une candidature à un marché public, il est porté à votre connaissance que les informations communiquées peuvent n’être données qu’à titre indicatif. Avec un mémoire contractuel, par contre, le document devient un engagement de votre part. Le cahier des clauses administratives particulières (CCAP) définit ce statut. L’avenir de votre marché acquis dépendra ainsi des informations et détails techniques renseignés dans votre mémoire technique. Nous vous proposons ainsi de communiquer seulement les moyens dont vous disposez et les buts que vous êtes en mesure d’atteindre. La rédaction par nos soins sera également orientée en fonction, en jouant avec les affirmations et les suppositions afin d’éviter les fausses déclarations pouvant amener à la résiliation de votre contrat. Encore une fois, le copier-coller sera un piège, ne pas comprendre le dossier de consultation et le CCAP vous induit en erreur, l’avenir de votre contrat sur le marché public sera chamboulé.

 

 

Travaillons ensemble

NOUS CONTACTER

N'HÉSITEZ PAS À NOUS POSER VOS QUESTIONS

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous renseigner , trouver des solutions efficaces et spécifiques à vos contraintes. Nous sommes bien évidemment à votre écoute, n'hésitez pas à nous contacter.